Beautiful bastard ; Christina Lauren

Beautiful bastard

Je ne vais pas vous cacher que j’étais très sceptique en commençant beautiful bastard, le début m’a même assez dégouté de l’histoire. Mais je me suis dis que ça ne coutait rien de le lire, rien que pour vous en faire un article.

 

SYNOPSIS

« L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème, son patron : Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, ou d’une quelconque considération à l’égard d’autrui, il est absolument… irrésistible. Un salaud magnifique. Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale qu’il dirige, un grand groupe de media, un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que son assistante, chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être cette sublime créature, dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante, avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour.

Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder.  Alors que désir et attirance mutuelle ne cessent de croître jusqu’à un point limite, de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre ou à sacrifier, pour continuer à s’auto-posséder, l’un l’autre sans répit. »

MON AVIS

 

Le début commence vraiment mal je trouve. Au bout de la 22éme page (très exactement) on retrouve déjà les personnages entrain de coucher ensemble, et ça tombe vraiment comme un cheveux sur la soupe, surtout qu’ils sont supposé se détester à mort. J’ai failli abandonner en me disant que c’était vraiment de la soupe, mais quelque chose que je n’avais pas tout de suite remarqué m’a fait rester : c’est un roman à deux voix !

 

Victoire ! Dès qu’on est du côté de Bennett tout prends déjà plus de sens. Alors que Chloé est d’une bêtise par moment franchement. Comme plusieurs héroïne de roman, elle est exaspérante et ne sait pas prendre des décisions et s’y tenir. Heureusement que Bennett est là pour carrément relever le niveau, il nous semble tout de suite sincère et complètement à l’opposé de l’image que Chloé se fait de lui, ce qui est pour le moins agréable. Pour elle c’est un beau salaud, mais la réalité est toute autre ne vous inquiétez pas. ( OUF )

 

A part le début, il faut bien reconnaître que c’est bien écrit, on se prends assez rapidement dans l’histoire et on veut vraiment en savoir plus. Même si leur histoire commence vraiment d’une façons malsaine : Boss/secrétaire qui couchent ensemble. Ca se transforme vite en quelque chose de plus profond, ce qui est plutôt sympa je trouve.

L’histoire pourrait faire penser un peu à 50 nuances de Grey mais ô miracle pas de sado masochisme dans ce livre 😉 ! Bien entendu l’histoire reste pas mal érotique quand même hein, mais on le sait en prenant le livre et je trouve que les passages sont bien écrits, ça ne va pas dans le trop descriptif non plus (comme dans fight for love par exemple ou j’avais trouvé que ça allait beaucoup trop loin).

 

Autrement je trouve que l’histoire va assez vite, ce qui est appréciable pour ce genre d’histoire légère, il n’y a pas grand chose sur quoi s’apesentir en fait, et les personnages externe, bien que peu présents, sont également sympa. C’est vrai qu’on reste quand même particulièrement dans leur petite bulle. J’apprécie l’intimité dans les livres, je trouve que justement on va beaucoup plus loin dans les relations entre les personnages ça m’a donc beaucoup plu ici. (Dans the book of ivy tome 1, c’état exactement ça : presque uniquement les deux personnages principaux et j’avais adoré.)

 

Il y a également, mine de rien, quelques moments assez drôles (dont celui dans mon extrait favori) et quelques moments qui m’ont fait rire alors qu’ils n’étaient pas supposé. A voir si c’est bien ou pas. En tout cas, c’était marrant.

J’ai quand même passé un bon moment de lecture devant ce livre, alors si vous cherchez à l’acheter passez par ici 🙂  :
Beautiful Bastard

EXTRAIT FAVORIS

« /Dans la tête de Chloé/

Mina :

-Qu’étiez vous en train de faire exactement dans cette salle de bain ? Demande-t-elle.

Ses yeux passent de lui à moi. Je pense à tout ce qu’elle a pu entendre et je me sens devenir écarlate.

J’ose un regard interrogatif vers monsieur Ryan, il a le même mouvement. Je me retourne vers Mina en secouant la tête :

-Rien, nous avions besoin de parler. C’est tout.

J’essaie de m’en sortir comme ça, mais je sais que les tremblements de ma voix me trahissent.

-Oh ! J’ai bien entendu quelque chose derrière cette porte, mais ça ne ressemblait pas vraiment à une conversation, réplique-t-elle avec une grimace. »

 

Pour ceux et celles qui l’ont lu, vous ne trouvez pas que Bennett ne ressemble absolument pas à la vision que Chloé a de lui ?

Pour les autres, bonne lecture à vous 😉

Et à bientôt !

Lisa

Booksandchocolate

Amatrice de livre comme de chocolat au delà de la limite du raisonnable !
Je dévore les deux sans compter et ma meilleure amie est ma carte de médiathèque … ;)

Laisser un commentaire