Phobos T1 : Les éphémères ; Victor Dixen

Phobos 1 Books & chocolate

 

Si vous aimez les intrigues politiques, l’espace et l’amour voici le livre qu’il vous faut : Phobos de Victor Dixen s’est doucement fait sa place dans les quelques livres jeunesse vraiment sympa que j’ai pu lire jusqu’ici.

 

 

Synopsis

« Six prétendantes d’un côté.

Six prétendants de l’autre.

Six minutes pour se rencontrer.

L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.

Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.

Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.

Elle a signé pour la gloire.

Elle a signé pour l’amour.

Elle a signé pour un aller sans retour.

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter. »

Mon avis

 

Les plus : Les personnages, l’intrigue, l’originalité du scénario

Les moins : Les relations, Alexeï, la lenteur

 

Woop woop me revoilà, oui j’ai bel et bien du retard à rattraper mes chers lecteurs, attendez-vous à voir quelques revues séries ainsi que de lectures pour ce beau mois de mai qui commence car c’est officiel : Je suis en vacances d’été ! Ma licence se termine, je suis toute à vous. \o/

 

Alors Phobos, c’est ce genre de livre que tu commences doucement en te disant « oui et ? » et qui finalement t’empêche de dormir. Il n’est pas parfait, notamment je trouve que l’histoire d’amour est un peu moyenne, mais les personnages sont chouettes et l’intrigue vraiment bonne. Léonor est craquante et ses ami(e)s tout autant. La seule chose niveau relation que j’ai vraiment trouvé dommage, c’est qu’on nous ai encore mis un triangle amoureux.

J’ai l’impression que l’on n’en finira jamais avec ça, je sais que c’est supposé donner du piment mais quand tu sais depuis le début avec qui elle va terminer ça fait simplement de la peine pour les autres personnages. C’est peut-être simplement que ce triangle amoureux en particulier est mal géré.

 

Léonor Phobos fan art

 

Le scénario d’une télé réalité sur mars est vraiment génial, et j’ai apprécié le fait que l’on ait un chapitre sur le vaisseau, un chapitre sur terre (Même si parfois je sautais des lignes sur terre parce que je crevais d’envie de savoir ce qui se passait sur le vaisseau 🙄 ). Ça permet de vraiment suivre l’intrigue de façon poussée et de comprendre les enjeux.

 

 

Finalement à force de côtoyer (oui bon j’étais pas dans le vaisseau mais c’est comme si non ? Non ? 🙄 ) ces gens pendant tout un livre je dois dire que j’adore Mozart, j’adore Marcus qui est d’une sensibilité touchante, Kenji est adorable (coup de cœur pour lui franchement même si je dois être la seule) et Léonor est vraiment vraiment géniale. C’est un peu le genre de fille ordinaire qui devient extraordinaire quand ses amies sont dans le besoin. Elle ne se laisse pas abattre quoi qu’il arrive et je trouve ça gé-nial.

 

Extrait favori

« Il n’y a que la mort qui soit simple, et éternelle. Parce que tu vois, la vie, c’est compliqué, et c’est terriblement court. On a l’impression qu’on a tout le temps devant soi, mais en réalité c’est comme une séance de speed-dating : à peine entré dans la bulle, c’est déjà le moment de dégager. »

 

Passez là pour l’avoir :
Phobos T1 ; Victor Dixen
Et surtout très bonne lecture à tous et à bientôt !

TEAAASEEER : Bientôt sur Books & Chocolate un article sur la série phénomène Riverdale, et sur le non moins génial livre Deux têtes dans les étoiles

Stay tuned chers lecteurs  😎

Lisa

Booksandchocolate
Amatrice de livre comme de chocolat au delà de la limite du raisonnable ! Je dévore les deux sans compter et ma meilleure amie est ma carte de médiathèque ... ;)

Laisser un commentaire