Tous nos jours parfaits ; Jennifer Niven

 

Tous nos jours parfaits

 

Tous nos jours parfaits a rendu la soirée (oui j’aurais bien dis les jours mais le fait est que je l’ai lu en une soirée) ou je l’ai lu parfaite. Comment vous parler de ce livre sans en faire trop héhé ?

 

SYNOPSIS

 

 

« Quand Violet Markey et Theodore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. L’excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d’accablement dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante, l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir. »

 

MON AVIS

 

 

En lisant le synopsis je me disais « mouais aller ça à l’air un peu drama drama mais qui sait ? », je ne m’attendais clairement pas à être autant bouleversée par ce livre. Evidemment c’est un drame, mais mince qu’est ce que c’est beau.

C’est presque difficile d’en parler tellement il est touchant, quand j’y repense j’ai encore le cœur qui se sert. Et ça fait pourtant deux semaines déjà que je l’ai lu.

C’est le genre de livre qui vous fait complètement changer votre façon de voir ce qui vous entoure durant sa lecture et duquel vous ressortez changé. Les personnages sont tellement attachants qu’on a envie de les croiser dans la rue, de leur parler et –ohlala- de les prendre dans nos bras. Violet et Theodore j’ai juste envie de les rassurer sur le monde, clairement.

Fan art violet tous nos jours parfaits

Franchement, ce livre c’est presque un manuel pour apprendre à vivre pleinement. La beauté des personnages est époustouflante et terriblement réaliste. La dépression et les envies de suicides sont presque magnifiée (et j’avoue que ça m’a gênée pendant une micro seconde avant de me rendre compte que l’on voyait juste les choses comme Theodore Finch les voyaient) mais bon sang, qu’est ce que c’est beau et émouvant.

 

 

A vrai dire je n’en reviens toujours pas de la perfection de cette histoire et de ces personnages et surtout de combien j’ai pu pleurer. Jennifer Niven c’est officiel, tu m’as brisé le cœur…Mais brisé dans le bon sens bien entendu 😉 ! Y’a-t-il seulement un bon sens à ça. Je suis sûre qu’elle y croit elle 🙄 .

Sérieusement, posez ce que vous êtes en train de lire et lisez moi cette merveille ! C’est bouleversant, touchant, drôle, plein d’amour et de vie. Honnêtement ce livre est l’un des meilleurs que j’ai lu jusqu’ici, je dirais qu’il entre bien dans le top 3 dans son genre.

Il va vous faire réfléchir et vous faire pleurer. Il me sert encore toujours le cœur à l’instant ou j’écris cet article.

 

 

EXTRAIT FAVORI

 

 

« Tu es toutes les couleurs en une, à leur maximum d’éclat. »

(Oui ok cette citation magnifique était facile, c’est surement la plus belle du livre et presque tout le monde s’accordera sur ça alors je vous en donne plus 😉 )

« J’ai appris qu’il y avait du bon dans ce monde, si on prend la peine de bien chercher. J’ai appris que tous les êtres humains ne sont pas forcément décevants, moi y compris, et j’ai appris qu’un tas de terre de 387 mètres peut sembler plus haut qu’une tour quand on s’y perche avec la bonne personne. »

« -Il est tard.
-Ça dépend des points de vue. Pour moi il n’est pas franchement tard. Au contraire, il est tôt. Tôt dans nos vies. Tôt dans la nuit. Tôt dans l’année. Si tu comptes bien, tu verras que le nombre de « tôt » dépasse le nombre de « tard ». »

 

 

Bon ok, j’avoue si je pouvais je mettrais le livre entier dans la catégorie « extrait favoris » …

Passez le prendre ici :
Tous nos jours parfaits ; Jennifer Niven
Et bonne lecture surtout !

Lisa

Booksandchocolate
Amatrice de livre comme de chocolat au delà de la limite du raisonnable ! Je dévore les deux sans compter et ma meilleure amie est ma carte de médiathèque ... ;)

Laisser un commentaire